La nuit dans les institutions sociales et médico-sociales

Au fil du temps, les frontières entre jour et nuit s’effacent, dans la société dans son ensemble comme dans les établissements médico-sociaux : dans la ville, les lumières des boutiques restent allumées, l’information devient permanente, la communication illimitée ; les établissements médico-sociaux ne dorment plus jamais complètement, les surveillants de nuit restent en éveil et veillent… Cependant, curieusement, alors que l’institution accueille 24 heures sur 24, le sommeil et la nuit des usagers et des professionnels sont souvent invisibles, voire absents des projets d’établissement…

http://filmonslanuit.com


Jeanne BARRET, botaniste autour du monde

Documentaire de 52′

A la fin du 18ème siècle, Louis Antoine de Bougainville organise, à la demande du Roi de France, une expédition autour du monde pour découvrir la faune et la flore du Brésil, de l’Uruguay, de l’Argentine, du Chili, des archipels du pacifique et de l’océan indien. Ce sera un voyage plein de dangers. Parmi les scientifiques, on trouve, notamment, le botaniste Philibert Commerson.

Le jour du départ, une femme se faufile parmi les membres de l’équipage, déguisée en homme. Cette femme, c’est Jeanne Barret, la compagne de Commerson. Elle finira par être démasquée au cour du voyage. Mais elle sera la 1ère femme à effectuer le tour du monde.

Qui était-elle ? Pourquoi s’est-elle embarquée dans une aventure si périlleuse ? Était-ce par amour d’un homme ou par goût de l’aventure ? Au cours du périple, la scientifique qui sommeillait en elle va peu à peu se révéler. Son intérêt pour le naturalisme ne va cesser de s’affirmer. C’est grâce à elle que le fruit des recherches de Commerson pourra être rapporté en France.

(Projet déposé à la SCAM)


Musicos

Documentaire de 52′

accueilmusicos

Olivier, Gérard, Eléonore ou Kiko ont un point commun : ils sont musiciens amateurs.
Dans leur salon, au fond d’un garage ou d’un quelconque local, ils aiment jouer une musique qui leur ressemble et qui les rassemble.
Dans des bars, des bals de village, des festivals, ils partagent une musique qu’ils veulent festive et populaire. Leur style est différent (traditionnel, africain ou rock), mais le désir de jouer est identique. C’est d’eux qu’ils parlent quand ils jouent, donnant à voir et à entendre des hommes et des femmes passionnés et amoureux, jusqu’à l’addiction parfois, de leur musique.

(Projet déposé à la SCAM)